Stand CNSD-APER-CDF 2016 : des réponses qui font mouche !

 

foule stand adf16 1Le succès des mini-conférences de l’an passé a été non seulement renouvelé, mais démultiplié en 2016. Il montre combien la CNSD sait répondre aux interrogations les plus prégnantes des praticiens syndiqués, ou pas… encore !

 

Le stand confédéral a été submergé dès les premiers jours du congrès par les étudiants, de toutes les facs de France, venus assister aux conférences qui leur étaient dédiées sur le remplacement, la collaboration et l’entrée dans la vie professionnelle.


Accessoirement, ils sont aussi venus retirer leur bracelet Pass pour la CNSD-Night ! Les animateurs ont également fait face, comme tous les ans, à des centaines de praticiens visiteurs, le plus souvent syndiqués, mais pas toujours, venus se renseigner sur leur exercice ou l’activité de leur cabinet. Pour ces derniers, CNSD-Services offrait gracieusement, cette année, une consultation juridique. Nombreux ont profité de cette offre et découvert ainsi toute l’étendue de la compétence du service confédéral et sa capacité à répondre à des problématiques spécifiques.

 foule stand adf16 2

Organisées chaque jour et toutes les heures, les mini-conférences destinées aux praticiens ont également attiré une déferlante de congressistes ; une déferlante à la fois enthousiasmante et inquiétante. S’il est logique que des conférences comme le cumul emploi retraite ou celles dédiées aux juniors ne soient fréquentées que par les seules tranches de la profession auxquelles elles s’adressent, la très grande affluence des praticiens sur les circonstances et les dangers d’une analyse d’activité, par exemple, révèlent une attente très forte. C’est ce à quoi répond la CNSD en étant un vecteur privilégié d’information, lors du Congrès et tout au long de l’année par sa communication « print » et internet.

 

foule stand adf16 3Ainsi, même deux ans et demi après l’entrée en vigueur de la CCAM, l’utilisation correcte des codes et des libellés, les espaces de liberté ouverts grâce au codage de (presque) tous les actes y compris ceux qui sont NPC, et tous les avantages qui y sont liés, ont encore eu un succès qui a même surpris les animateurs. Moteur de la défense de la profession (pour l’adaptation du devis légal) et initiateur de la seule possibilité d’évolution de l’exercice qu’est la CCAM, la CNSD présente inlassablement les tenants et aboutissants de sa politique et son application concrète dans les cabinets. Mais elle doit aussi assurer l’information d’éléments qu’elle n’a pas souhaités ni pu empêcher comme la CMU-C et les impacts de la CCAM sur celle-ci, car ils restent encore bien flous pour beaucoup. Dans cette optique, les quelque 500 à 600 praticiens qui ont suivi tout au long du congrès la conférence « Gagner plus sans travailler plus avec la CCAM » recevront tous, syndiqués ou non, le PDF issu de la présentation. Beaucoup ont d’ailleurs demandé que celle-ci fasse le tour de France « pour les copains ».

 foule stand adf16 4

C’est cette confraternité et cette convivialité, illustrée par le bar à smoothies pour tous ceux qui assistaient aux conférences et les tirages au sort pour les fidèles de la CNSD, qu’il convient de cultiver encore et encore.

 

Dr Rémi Marchand

Secrétaire général adjoint

Site développé par Médialis