Assurance prévoyance : Répondez à notre enquête

 

assuranceprevoyanceRépondez dès maintenant à l'enquête lancée par la Commission des Affaires Economiques de la Confédération Nationale des Syndicats Dentaires. Cette grande enquête doit nous permettre de cerner vos usages en matière d'assurance-prévoyance.

 

S'il est impossible de tout prévenir, il est nécessaire d’anticiper en souscrivant des assurances couvrant le ou les risques majeurs et/ou mineurs, suivant vos besoins et votre degré d’anxiété par rapport à vos responsabilités personnelles et familiales. La prévoyance professionnelle est indispensable et en partie obligatoire de par la loi. L’assurance responsabilité civile professionnelle, exigée par le conseil de l’Ordre, est également une obligation légale. Mais il existe d’autres contrats de prévoyance ou d’assurance pour les compléter. Attention, il est indispensable d’adapter régulièrement vos contrats suivant l’évolution de votre situation professionnelle et familiale.

 

Pour vous aider à les mettre à jour, une enquête élaborée par la Commission des affaires économiques pour le compte de l’APER est à votre disposition.
Répondez-y dès maintenant, 2 min suffisent !

 

Cette enquête vise à comprendre vos besoins pour améliorer demain, avec les assureurs, les contrats groupe existants.

 

 

Les principaux contrats à souscrire et à mettre à jour régulièrement

L’assurance indemnité journalière (IJ) a pour rôle de nous assurer un revenu pendant la période d’inactivité. Elle peut être immédiate ou avec une période de carence différente suivant les contrats (0, 3, 8 ou 15 jours...), la cotisation sera donc en rapport. Le montant à souscrire est fonction de vos besoins et de vos revenus antérieurs. C’est l’APER (association Apolline Épargne Retraite), qui sert d’intermédiaire entre la CNSD et la MACSF, qui se charge de créer et de faire évoluer ces contrats.
L’assurance perte d’exploitation est destinée à prendre en charge les frais incompressibles du cabinet en notre absence forcée, car il est souvent difficile de trouver un remplaçant au pied levé. Elle doit couvrir frais fixes, assistante, local, remboursement de prêts ou de leasing, fonctionnement d’une association...
La protection juridique professionnelle (PJ) vous assiste juridiquement lors de conflits (fournisseurs par exemple). Pour ce risque, la CNSD et la MACSF proposent également aux syndiqués un contrat groupe à tarif préférentiel.
Les contrats d’assurance pour la retraite Madelin ou non, PERP, PERCOI, PEE... complètent les prestations du régime obligatoire de la CARCDSF.
• L’assurance croisée est destinée à faciliter le transfert des parts d’un membre d’une association décédé ou empêché de continuer son exercice par les associés restants.
L’assurance des locaux professionnels (effraction, vol, incendie, etc.).
L’assurance responsabilité civile exploitation (patients, personnel).
L’assurance bris de machine (chute et destruction du capteur radio numérique, par exemple).
Assurance vie, capital décès.
Complémentaire santé.
Garantie accidents de la vie (GAV).
Assurance habitation.
Protection juridique privée.
Assurance rente d’éducation pour les enfants.
Assurances obligatoires : véhicules, habitation, extra scolaire, etc.

 

 

 

Site développé par Médialis