Maintenance et prévention parodontale

Au cabinet, je pratique une maintenance parodontale qui me semble essentielle dans le traitement de la maladie au long terme et également des séances de prévention et d'enseignement à l'hygiène buccodentaire, (utilisation de révélateur de plaque, démonstration de brossette inter dentaire, brosse électrique...). Ces séances de maintenance et de prévention durent entre 25 et 35 minutes, en fonction des besoins des patients. Jusque-là, elles étaient en Hors Nomenclature. Y a-t-il des codes dans la CCAM pouvant permettre de maintenir et faire honorer ces séances ? Il me semble que la prévention est bien plus importante que la réalisation de certains actes cliniques.

 

La CCAM décrit des actes techniques. Dans le cas présent, il s’agit de techniques de brossage, de révélation de plaque, il ne s'agit pas d'actes techniques à proprement parler, raison pour laquelle ces séances ne figurent pas à la CCAM. Elles n’ont donc pas de codes, mais Elles peuvent être honorées, même si elles ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie obligatoire.

 

Rappelons que la CCAM ne contient que des actes effectués par des professionnels médicaux. Or une grande partie de ces séances entre dans le domainede compétence.

 

Concernant la maintenance parodontale, encore appelé nettoyage professionnel, deux solutions sont possibles pour vous faire honorer :

 

  • En codant des séances de détartrage, si vos actes de maintenance y sont associés,, sachant que celles-ci ne sont remboursables que sous conditions, et alors opposables (2 par période de 6 mois).
  • En réalisant un devis avec un libellé autre que celui du détartrage et la mention « non codés », sur lequel figureront vos honoraires libres établis avec tact et mesure. Dans ce cas, l’acte n’est pas remboursable et il est noté dans le dossier du patient sans code CCAM, mais avec votre libellé. Il n’est pas non plus transmis à l’AMO.

Site développé par Médialis