Comment l'UNCAM peut-elle connaitre le volume et la fréquence des actes NPC ou NR non transmis ?

Elle ne le peut pas directement. Seule une enquête décidée par les trois partenaires conventionnels (UNCAM, UNOCAM et syndicats signataires) le permettra. Celle-ci sera réalisée dans le cadre de la convention après déverrouillage des logiciels par leurs éditeurs.

 

La CCAM permettra-t-elle, à travers le paramétrage de nos logiciels, des actions syndicales comme par exemple faire honorer le C à 25€ si les médecins l’obtenaient ?

La CCAM est le « catalogue » des actes techniques. La consultation n’y figure donc pas. Il est prévu une « CCAM clinique » qui décrira les différents types de consultation (urgence, dépistage, prévention, motivation, parodontologie,…) et les valorisera de façon différenciée..

 

Si on prend l’exemple d’un acte technique, réalisé aussi bien par les médecins que par les chirurgiens-dentistes, alors oui, effectivement, et c’est l’un des avantages de la CCAM : l’acte valorisé pour les médecins le sera également pour les chirurgiens-dentistes.

 

Site développé par Médialis