Assurer son cabinet

Tout occupant d'un local est responsable des dommages causés aux tiers.

 

 

Le propriétaire s'assure donc pour les tiers et pour ses biens propres (s'il est copropriétaire, il le fera en complément de l'assurance collective souscrite par la copropriété).

 

Le locataire s'assure pour les tiers (valeur des locaux qu'il loue, comprise). Cette assurance peut être exigée par son propriétaire.

 

D'autre part, le matériel d'un cabinet est coûteux et représente donc un patrimoine à protéger.

 

  • L'assurance devra comprendre tout le matériel professionnel.
  • Il conviendra de revoir son contrat et d'y intégrer les changements intervenus (achats nouveaux, matériel au rebut, etc.).
  • Il sera aussi intéressant d'en tenir un inventaire scrupuleux et de le conserver dans un lieu distinct avec photocopies des factures d'achat.

 

On veillera à ce que :

  • l'option « valeur à neuf » soit souscrite,
  • soient garantis : les honoraires d'experts, le recours des voisins suite à un sinistre garanti, le gardiennage des locaux, les bris de glaces, les troubles de jouissance, etc., les garanties complémentaires permettant de faire face à des frais souvent oubliés : frais annexes (honoraires d'expert, frais de réinstallation provisoire, pertes de loyers...), les responsabilités civiles soient couvertes.

 

La CNSD recommande le contrat « assurance multirisques des locaux professionnels » de la MACSF mis au point avec l'aide du groupe prévoyance de la CNSD.

 

Il permet d'assurer dans un seul contrat l'ensemble du cabinet.

Il garantit les locaux et le contenu professionnel contre les risques d'incendie et événements annexes (explosion, choc de véhicule, enfumage accidentel...), tempête, grêle sur toiture, dégâts des eaux, vol, vandalisme, bris de glaces, recours des voisins et des tiers suite à un sinistre garanti, catastrophes naturelles, attentats, émeutes, actes de terrorisme ou de sabotage, dommages électriques.

  • Il garantit les conséquences financières de la responsabilité qui pourrait vous incomber suite à un sinistre garanti vis-àvis des voisins, des tiers, des locataires ou du propriétaire.

  • Le matériel est indemnisé en valeur à neuf pendant 2 à 5 ans selon l'option choisie et le matériel. Il peut bénéficier également des garanties « matériel transporté en tous lieux » et « bris de matériel ».

 

Site développé par Médialis