Macron joue la carte du buzz

macron - copieLe début de la semaine a été marqué par un nouveau déchainement médiatique à l'initiative du ministre de l'économie Emmanuel Macron. Interrogé sur le plateau de l'émission "Capital" sur M6 dimanche soir, le ministre de l'Économie a affirmé qu'il comptait rendre obligatoire l'inscription sur les devis du prix d'achat des prothèses dentaires proposés par les chirurgiens-dentistes à leurs patients... Et d'ajouter que ce changement serait inclus dans la future loi de santé qui fera l'objet d'une discussion au Parlement au cours du premier semestre 2015.

 

La réponse du berger à la bergère

"il n'y a aucune raison d'indiquer le prix d'achat. À partir du moment où le patient va voir le prix affiché, il en fera son premier critère. Moi pas. Je choisis une prothèse en fonction du problème posé. On ne veut pas, non plus, que le patient choisisse lui-même son propre prothésiste. Est-ce que vous êtes capable de dire à un boulanger quelle farine choisir pour son pain ? " Thierry Soulié dans Ouest France

 

"Le coût de fabrication d'une prothèse dentaire est indiqué aujourd'hui sur les devis des dentistes. Je ne vois pas pourquoi on devrait revenir en arrière, alors que la transparence existe déjà et qu'elle est parfaite." Catherine Mojaïsky sur RTL

 

« La demande de M. Macron consiste à rajouter le prix d’achat de la prothèse. C’est aberrant et cela ne fera pas baisser le prix de la prothèse », objecte Catherine Mojaïsky, présidente de la Confédération nationale des Syndicats Dentaires (CNSD) Catherine Mojaïsky dans Pourquoidocteur.fr

 

 

" L'initiative signerait ainsi "la mort de la prothèse française, car il serait impossible de concurrencer les prix asiatiques", expliquait Catherine Mojaïsky, la présidente de la CNSD bfmtv.com

 

"Selon les données de la confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), les chirurgiens-dentistes consacrent 70 % de leur temps de travail aux soins conservateurs et chirurgicaux, mais en tirent seulement 24 % de leurs honoraires, alors que les prothèses dentaires représentent 65 % de leurs honoraires (en 2008), pour seulement 30 % de leur activité" Catherine Mojaïsky sur Europe 1

 

 Et aussi :

Le Podcast de l'émission Les Grandes Gueules sur RMC avec l'interview de Catherine Mojaïsky et le reportage sur France 3



Site développé par Médialis