Inspection Générale des Finances

 

Téléchargez les commentaires de la CNSD sur le rapport de l'Inspection Générale des Finances et son annexe 12.

 

Juillet 2014

Catherine Mojaïsky réélue à plus de 80%

 

catherinemojaiskydiscours2nd mandat pour Catherine Mojaïsky à la tête de la Confédération. La présidente sortante de la CNSD a été réélue avec 10 024 mandats soit plus de 80 % des suffrages exprimés. Une élection confortable qui va lui permettre de poursuivre la politique engagée par la Confédération pour défendre et faire évoluer la profession de chirurgiens-dentistes.

 

 

 

Téléchargez l'intégralité du discours de candidature de Catherine Mojaïsky

 

 

+ d'infos sur le Congrès 2015 :

Les orientations de la stratégie nationale de santé dévoilées...

 

visuel orientation loi santeMarisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a présenté ce matin les orientations de la loi de santé aux professionnels du secteur.

 

Neuf mois après le lancement de la Stratégie nationale de santé, la ministre a dévoilé les solutions du gouvernement aux défis structurels de notre système de santé.

 

 

 

 

La stratégie nationale de santé en images

 

 

 + d'infos :

Téléchargez la présentation des orientations du projet de loi santé Jeudi 19 juin 2014

 

Sur le même thème :

25 propositions de la CNSD pour la stratégie nationale de santé (09/04/2014)

 

 

Réactions de la présidente confédérale, Catherine Mojaïsky

 

Prévention toute !

« S’il y a bien un domaine dans lequel la prévention a tout son sens, c’est bien le nôtre, affirme Catherine Mojaïsky. J’espère que l’absence du bucco-dentaire dans le discours de la ministre n’est pas un oubli de fond, mais uniquement due au fait qu’elle ne peut pas citer tous les sujets. » La ministre aurait pourtant pu l’intégrer puisqu’elle a annoncé son choix de « donner la priorité à la jeunesse » en créant un parcours éducatif en santé à l’école et en luttant contre les addictions (tabac, alcool). Dans ce cadre, elle a affirmé la responsabilité pleine et entière des professionnels de santé dans la prévention. Une façon de les rassurer en leur affirmant qu’ils n’en seront pas écartés, ce que certains craignaient.

Elle a également annoncé dans ce domaine la création de l’Institut pour la prévention, la veille et l’intervention en santé publique qui regroupera les compétences aujourd’hui disséminées dans des structures existantes. « Cela va dans le sens de la 1ère de nos 25 propositions, remarque la présidente de la CNSD. Nous y souhaitions la création d’un observatoire de la santé bucco-dentaire, car il est absolument nécessaire de disposer d’indicateurs fiables pour pouvoir mettre en œuvre des mesures d’amélioration, en particulier en terme de prévention. Encore faut-il que le bucco-dentaire soit bien pris en compte comme un des champs d’étude du futur institut. »

 

 

Le mystérieux service territorial de santé au public

L’autre grand pilier de la loi à venir sera le renforcement de l’approche territoriale. Cela se traduit par l’annonce de la création d’un service territorial de santé au public. Parions que ce concept donnera lieu à moult exégèses, tant son contour n’apparaît pas très clairement dans les propos de la ministre malgré ses efforts : « Concrètement, le service territorial de santé au public mettra en place une organisation accessible, lisible, compréhensible. Il doit faciliter la structuration territoriale des soins primaires. Il concernera au moins cinq domaines clefs : les soins de proximité, la permanence des soins, la prévention, la santé mentale et l'accès aux soins des personnes handicapées. » Et de prendre un exemple pour tenter d’éclairer l’assistance : « aujourd’hui, il est souvent difficile pour les parents d’un enfant handicapé de trouver le bon professionnel pour, par exemple, des soins dentaires. Demain, grâce à l’organisation du service territorial, ils sauront à quelle porte frapper. » Point important, ce service territorial devrait être mis en place et conçu par les acteurs de chaque territoire en fonction des problématiques propre au lieu et aux forces en présence. Avec, pour constante, un rôle renforcé des ARS qui « pourront réorienter leurs financements : par exemple, pour être autorisées, certaines activités seront conditionnées à la participation de leur titulaire à la permanence des soins. »

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans votre prochain CDF à paraître le 25-26 juin prochain

 

 

 

 

Les chirurgiens-dentistes en chiffres...

 

chiffresDémographie, revenus, consommation des soins dentaires, retrouvez tous les chiffres clés de la profession de chirurgien-dentiste en France...

 

Sources : DREES, CNSD, AG2R-La Mondiale, ONCD, CARCDSF

Mise à jour : 21 avril 2016

 

Lire la suite...

Site développé par Médialis